le new-forest

Le New Forest est une race de poney britannique. Ses origines remontent au XIe siècle dans le sud-ouest du Hampshire où la région du New Forest lui a donné son nom. Il a fait l'objet de nombreux croisements au cours des siècles principalement avec des welshs, des highlands et des pur-sang anglais. La race est gérée par la New Forest Breeding and Cattle Society qui tient le studbook et qui cherche à fixer les caractéristiques originelles de la race. Le New Forest est aujourd'hui un poney de sport solide et élégant, qui est très polyvalent et qui s'illustre dans des disciplines aussi variées que le saut d'obstacles, le dressage, le complet, l'attelage ou le polo.


Histoire de la race

Les premières informations concernant le New Forest remontent au XIe siècle[1], où la présence de poney est signalée dans la région New Forest, dans le sud-ouest du Hampshire[2]. Peu après, la zone fut déclarée réserve de chasse royale par Guillaume II le Roux qui y mourut, peut-être assassiné[3].

Le New Forest est issu de nombreux croisements au fil des siècles. Dès 1208, le welsh a été utilisé pour améliorer la race[4]. En 1765, on compte sur l'utilisation de l'étalon pur-sang Marske, un célèbre cheval de course[4]. En 1852, la race compte alors sur le prêt de l'étalon arabe Zorah par la reine Victoria[5], mais son apport restera mineur[6]. En 1889, la reine prête deux nouveaux étalons pour l'amélioration de la race : l'étalon arabe Abeyan et l'étalon barbe Yirrassan[7]. Sous l'impulsion de Lord Arthur Cecil et Lord Lucas, on utilisera ensuite des poneys highlands, dales, fells, dartmoors, exmoors et welshs pour la reproduction[4]. En 1918 et 1919, on notera aussi la présence du poney de polo Field Marshall, ce qui peut expliquer les aptitudes du poney New Forest pour ce sport[8].

Le studbook fut créé en 1910[1] et depuis 1930, on cherche à fixer les caractéristiques originelles de la race en évitant le croisement avec d'autres races[1]. La race est auourd'hui gérée par la New Forest Breeding and Cattle Society qui a créé son propre studbook en 1960[5]. La race a été reconnue en France en 1969[1].

Caractéristiques

Tête d'une ponette New Forest

Du fait d'origines diverses, le type est assez variable. Toutes les robes sont acceptées par le stud book à part le pie et le crème aux yeux bleus[1]. Un poney New Forest mesure entre 1,20 m et 1,48 m[1], la plupart des poneys étant tout de même de taille élevée[9].

Dans l'ensemble, le New Forest est un poney solide mais élégant[9]. Il a une belle tête au profil rectiligne[2] et un regard intelligent[4]. Son encolure est moyenne et forte, sans être grosse[2]. L'épaule est longue et oblique[9]. La ligne dorso-lombaire est droite et longue[2]. Ses membres sont solides et déliés[4]. Et son pied est sûr sur terrain accidenté[4]. Il est tout à fait capable de supporter le poids d'un adulte[4]. Du fait de la sélection depuis une dizaine d'années, il abandonne peu à peu son aspect rustique pour devenir un vrai poney de sport. De plus en plus croisé, on le retrouve dans les origines d'une grande partie des poneys français de selle de compétition actuellement[9]. La caractéristique la plus remarquable du New Forest reste son caractère[9]. En effet, il est gentil et aime la compagnie. Il est très apprécié des jeunes cavaliers et de leurs parents qui peuvent, dès les premières sorties en concours, s'assurer de la sécurité et des performance des parcours[9]. En extérieur c'est un poney peu impressionnable[9].

Utilisation

Le poney New Forest est polyvalent et excelle dans de nombreuses disciplines comme, entre autres, le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet d'équitation[1].

Il est aussi internationalement utilisé par les meilleurs meneurs d'attelages, seul, en paire ou à quatre, donnant les plus grandes satisfactions à leurs utilisateurs grâce à leurs allures et à leur ténacité sur le cross.

On l'éléve aussi dans son pays d'origine pour le polo[2].

Élevage

De nos jours le New Forest continue à être élevé dans sa forêt d'origine mais il l'est aussi dans des haras privés, et ce non seulement en Angleterre, mais partout en Europe ainsi qu'en Amérique du Nord et en Australie[10].

En Angleterre [modifier]

Jument New Forest et son poulain

L'élevage du New Forest en Angleterre a pendant de longues années été concentré dans sa zone d'origine. Aujourd'hui la « forêt » est devenue un parc national mais les poneys continuent d'y vivre librement[5]. S'ils vivent librement, ils ne sont par contre pas sauvages[11]. Leurs déplacements sont limités[11] par des clôtures et ils sont rassemblés chaque année à l'automne, notamment pour établir les droits de propriété des poulains nés dans l'année[5]. En effet chaque poney du parc a un propriétaire, généralement une personne locale, et celui-ci comme tout propriétaire a des droits et des devoirs envers son animal[5]. À côté du symbole et de l'attraction qu'est devenu l'élevage de poneys dans le parc national New Forest[11], plusieurs haras privés élèvent aussi la race[5]. Leur nombre est en régulière augmentation et ils exportent partout dans le monde[5].

En France

L'élevage français a connu un grand nombre de naissance en race pure dans les années 1970[9], mais aujourd'hui celui-ci est en perte de vitesse. En effet 40 % de sa jumenterie produit actuellement en croisement, et ce au bénéfice du poney français de selle[9]. Le nombre moyen de naissance est d'environ de 130 par an[9]. Les premiers élevages français étaient situés en Normandie et dans le Berry[9]. Aujourd'hui, la Normandie compte près de 40 % de la jumenterie française[9], mais grâce à l'importation de nouveaux étalons et à l'insémination artificielle, de nouveaux élevages se sont développés un peu partout en France[9]. En 2007, on recensait près de 144 poneys immatriculés auprès des Haras nationaux[9]. Cette même année 273 ponettes New Forest ont été saillies et 149 ponettes ont été saillies pour produire du New Forest[9]. On comptait aussi 61 étalons New Forest en activité[9].

En Amérique du Nord

Les importations de New Forest en Amérique du Nord ont débuté dans les années 1950[10]. Avant 1976, on dénombre l'arrivée de 22 poneys de race aux États-Unis et de 12 poneys au Canada[10]. En 1992 le studbook dénombrait environ 300 poneys New Forest nord-américains[10]. La New Forest Pony Association, Inc est l'association gérant la race pour l'Amérique du Nord[10]. Depuis ces vingt dernières années, elle se charge de la promotion et de l'enregistrement des poneys de la race sur sa zone géographique[10]. Elle suit strictement les normes européennes d'enregistrement des poneys et d'approbation des étalons[10].

Quelques poneys New Forest célèbres

  • Wayland Red Pepper, étalon National français, vice-champion de France des 6 ans[12]
  • Mister Amontilano, vice-champion d’Europe individuel et champion d’Europe par équipe en 2003 et double champion d’Europe en 2004, en individuel et par équipe sous couleurs britanniques[13]
  • Rambo, étalon New Forest néerlandais, performer au niveau international[14]

Le poney New forest dans la culture 

Les poneys de la New Forest interviennent dans "Les petites Wimps", un roman français pour adolescents de Jack Chaboud[15].

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. arthritis (site web) 29/10/2012

I came across fandetousleschevaux.e-monsite.com and i love it !
arthritis treatment

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

2. betonboxing (site web) 20/08/2012

fandetousleschevaux.e -monsite.com est mon numéro 1 site maintenant

http://pdaillinois.org/site/content/ben-joravsky-stacking-odds-favor-charter-schools-charters-unload-problem-students#comment-483

Robert Stieglitz Arthur Abraham betting odds
Dan Henderson Jon Jones odds

3. corum replica watches (site web) 20/02/2012

Thank you for sharing contents of the article very well. Click here to move your mouse, you can see breitling navitimer replica .Using the successful rise of the replica company, it has become hard to inform which is actually fake and that is genuine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site